GE - Une photo par jour

Jean-Louis Claude

  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2006
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2007
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2008
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2009
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2022

Janvier 2022

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4589_g2.jpg

31.01.2022 - Vierge polonaise

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4588_g2.jpg

30.01.2022 - Il y a encore des maris galants pour porter les skis de leurs femmes

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4587_g2.jpg

29.01.2022 - Dans l'antre de l'écrivain Bernard Crettaz

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4586_g2.jpg

28.01.2022 - On remonte l'orgue de l'église Ste Euphémie

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4585_g2.jpg

27.01.2022 - Jacques, le bedeau masqué

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4584_g2.jpg

26.01.2022 - L'oratoire abandonné

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4583_g2.jpg

25.01.2022 - Le coq m'a présenté sa poule

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4582_g2.jpg

24.01.2022 - Ruelle de Simbo

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4581_g2.jpg

23.01.2022 - En parcourant Enso

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4580_g2.jpg

22.01.2022 - Le Père Noël a terminé son travail annuel

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4579_g2.jpg

21.01.2022 - Vue sur la vallée de l'Ossola

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4578_g2.jpg

20.01.2022 - La forêt des merveilles

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4577_g2.jpg

19.01.2022 - Le village abandonné

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4576_g2.jpg

18.01.2022 - Première fleur de l'année dans la forêt de Crevoladossola

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4575_g2.jpg

17.01.2022 - BIENTT DEUX ANS : Il y a deux ans, à cause du Covid 19, j'ai été confiné en Inde durant 2 mois. Dans mon journal de voyage, j'ai tenu une petite chronique intitulée : PANGOLINGATE. Certainement piraté par les autorités du Pays du Covid Levant, car certains de mes amis recevaient mes mails en chinois, j'ai constaté par la suite que je n'étais pas loin des théories « complotistes ». Durant ces prochains jours, je vais rafraîchir la mémoire de ceux qui nous emmerde la vie... c'est-à-dire, les politiciens soumis et les rats d'égouts de l'industrie pharmaceutique. Mes chroniques sont telles que je les ai publiées dans « Uneparjour » il y a 2 ans....

23 AVRIL 2020

PANGOLINGATE (7ème et dernier épisode)

Les hôpitaux ont manqué de masques, le gouvernement a masqué les manques. Ce gouvernement a méprisé et a menti au peuple français, plus grave encore il a mené une partie de ses habitants à l'abattoir sans le moindre esprit de compassion. Le rôle d'un Etat, n'est-il pas avant tout de protéger sa population ? Macron et sa bande de Pieds Nickelés protègent qui dans cette histoire de Covid-19 et surtout qu'elle est le but de cette man?uvre génocidaire qui envoie des personnes âgées et malades à la mort sans faire le moindre geste pour arrêter cette hémorragie ?

Et si Macron n'était en fait qu'une marionnette des ordures qui tirent dans l'ombre les ficelles. Que se soit dans la crise des gilets jaunes ou dans celle du coronavirus, Macron quand il parle aux français il est comme un robot qu'on aurait programmé pour dire des conneries et de gros mensonges. Ce Petit Sifflet de la République est complètement en décalage par rapport aux évènements que la majorité des français vivent au quotidien. Ce mec et ses petits copains de classe, s'ils sont encore en place c'est grâce au système policier et judiciaire qu'ils ont mis en place pour protéger leur cul. Les policiers ne sont que des zombies que l'on télécommande pour mater la France qui ose se révolter contre ce système pourri et corrompu.

Porté au pouvoir par les oligarques, après avoir bénéficié d'une propagande journalistique exceptionnelle, cet marionnette du Guignol français, à peine élu, réforme le droit du travail, ouvre plus de service publique à la concurrence, supprime l'ISF, redistribue l'argent au profit de ces petits tireurs de ficelle, qui sont les millionnaires de la France qui pue et cerise sur la gâteau, il s'arrange pour que les très riches payent moins d'impôts et que les classes moyennes et les classes populaires payent plus d'impôts, etc. Les oligarques qui ont mis en place le système Macron peuvent être satisfait de leur poulain et de sa vieille jument. En 2 ans, Jupiter a abattu un travail considérable, en mettant en place les conditions d'une disparition pure et simple de l'identité et de la souveraineté de la France. Macron fait la guerre au peuple, ses ennemis c'est le peuple français et tout ce qui a fait les valeurs de la France.

En comparant ce qui s'est déjà passé dans les siècles antérieurs et qui a échoué, le moment venu le robot de l'Elysée s'écroulera, entraînant avec lui les marchands de tapis qui l'ont suivi. Dans ce champ de ruines qu'ils auront laissé, les oligarques qui l'on porté au pouvoir le lâcheront et tenteront une nouvelle tentative de déstabilisation avec une autre marionnette, chez ces gens-là c'est viscéral, ce sont des malades du frics, des êtres démoniaques qui oublient une chose... c'est qu'un jour ils vont aussi crever, et ce jour-là ils seront seuls, face à leur conscience.... Alors messieurs bon voyage, la faucheuse se réjouie de vous emmener dans l'au-delà.

Durant le quinquennat de Macron certains de ces ordures se sont dévoilés. Sans donner de nom, il est possible de voir qui tire les ficelles en France. Ce sont en principes des hommes très généreux, qui ont le c?ur sur la main, bienfaiteurs et grands mécènes, ont les admire pour leur générosité, beaucoup vont à la messe, laissent de substantielles oboles dans les troncs d'église et dans les comptes en banques de ces ecclésiastiques qui son amour et paix, et un peu pédophile. Ils ont racheté la plupart des grands journaux et des médias télévisés pour propager, grâce aux journalistes lèches-cul, la bonne parole au classe populaire afin de leur indiquer la bonne voie à suivre afin d'élever leur niveau, pour qu'ils consomment plus et si possible qu'ils achètent l'inutile que les ordures pour la plupart fabriquent où vendent, réussissant à rendre utile l'inutile. Ils s'occupent de nos finances, de notre santé, surveillant que nous manquions de riens car dans ce monde de consommation il ne faut laisser personne à la traîne, si on n'est pas moderne on est un vieux con. Ils ont tout prévu, même du futur de nos enfants en leur fournissant de la pâtée pour zombies, une jeunesse qui ne lit plus, qui ne s'intéresse plus qu'à la consommation immédiate et mercantile. Notre besoin d'avoir, nous mène tout droit dans leurs griffes pour la mise en place d'une servilité planétaire. Nous laissons les industries chimiques fournirent à nos paysans des saloperies qui empoisonnent nos terres et notre alimentation, provoquant cancers et autres maladies morbides. Nous laissons les industries pharmaceutiques commettre un génocide pour que ces salopards profitent de la crise du Covid-19 en espérant qu'un vaccin viendra mettre fin à cette épidémie et remplir leur tiroirs caisses déjà débordants et ceci avec la complicité du gouvernement et de sa police. Etc., etc., etc.

Macron est très bien conseiller par un Jacques Attali qui a écrit en 1981 dans « L'avenir de la vie » : « L'euthanasie sera un instrument essentiel de nos sociétés futures ». Ce Monsieur doit aujourd'hui être content de voir que son intuition maléfique est en train de se réaliser. EUTHANASIE ? ETAT NAZI.
Et tous ces merderies pour en arriver où ?

La conclusion je la pique à Eric Pijnaken qui a publié dans uneparjour le 13 avril un texte : « Les perroquets des médias ont créé la « panique-virus » qui parle du journaliste indépendant Patrice-Hans Perrier qui a écrit : « L'économie sera détruite, et le modèle Chinois s'impose : le capitalisme monopolistique étatique. » Il résume : » Traçabilité totale via les portables et cartes à puce. Passeports intérieurs afin de pouvoir circuler d'un point à l'autre au niveau local. Enfermement des personnes contaminées ou récalcitrantes dans des camps. Rationnement de la population au moyen d'un système de points « bonus-malus » tels que préconisés par Jacques Attali. Contrôle total d'Internet avec, à la clef, fermeture des sites de ré-information ou des comptes de récalcitrants. Les fournisseurs de service étant obligés de transmettre aux services de renseignement l'historique de navigation et toutes les pages consultées par les citoyens récalcitrants. Abolition de l'argent liquide et système faisant en sorte que les ministères de financent puissent gérer toutes vos transactions : entrées et sorties d'argent numérique. Vaccins obligatoires et, in fine, puçage de la population à des fins de traçabilité. La technologie 5G sera implémentée afin de tisser la nouvelle toile du confinement permanent ».

On est là ! On est là ! Même si Macron le veut pas nous on est là ! Pour l'honneur des travailleurs et pour un monde meilleur, même si Macron le veut pas, nous on est là !

AIGUISEZ VOS FAUX ET AFFUTER LES POINTES DE VOS FOURCHES. « La désobéissance civile devient un devoir sacré quand l'Etat devient hors la loi ou corrompu. » (Ghandi)

FIN

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4574_g2.jpg

16.01.2022 - BIENTT DEUX ANS : Il y a deux ans, à cause du Covid 19, j'ai été confiné en Inde durant 2 mois. Dans mon journal de voyage, j'ai tenu une petite chronique intitulée : PANGOLINGATE. Certainement piraté par les autorités du Pays du Covid Levant, car certains de mes amis recevaient mes mails en chinois, j'ai constaté par la suite que je n'étais pas loin des théories « complotistes ». Durant ces prochains jours, je vais rafraîchir la mémoire de ceux qui nous emmerde la vie... c'est-à-dire, les politiciens soumis et les rats d'égouts de l'industrie pharmaceutique. Mes chroniques sont telles que je les ai publiées dans « Uneparjour » il y a 2 ans....

22 AVRIL 2020

PANGOLINGATE (6ème épisode)

Il faut se mettre dans la tête que ceux qui tirent les ficelles ne sont jamais mentionnés. Ce que nous découvrons aujourd'hui n'est que la pointe de l'iceberg. Il est temps qu'on se réveille et qu'on prenne conscience que si on laisse ces ordures nous marcher dessus, nous allons bientôt devenir leurs esclaves. Ils ont créé volontairement une panique mondiale pour que le moment venu ils puissent imposer à 7 milliards d'habitants un vaccin. Mais pour mener à bien ce projet, ils veulent un maximum de morts pour que le monde accepte le futur vaccin. Pour cela ils utilisent les mass média un des principaux instruments qui maintiennent les hommes dans la bêtise et l'ignorance. C'est une des principales raisons pour laquelle une majorité d'individu n'est au courant des véritables dessous de la politique, de l'économie et de la religion. Quant à la jeune génération, n'en parlons pas, elle est abêtie par les réseaux sociaux et les téléphones portables.

Un autre acteur à jouer un jeu trouble au début de cette épidémie du Covid-19 : l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Cette organisation a montré des manques dans sa gestion de la crise du coronavirus. Son silence, la censure et l'influence chinoise se sont fait sentir dès le début de la crise. Le poids de Pékin dans les déclarations de l'OMS est majeur. Il faudra attendre le 12 mars pour que l'OMS déclare la pandémie du Covid-19. Les autorités chinoises aspirent plus à diffuser une réalité toilettée de leur responsabilité, et cherchent une victoire politique tant en interne qu'à l'international.
Alors que l'Europe commence d'être gravement touché la presse officielle chinoise présente le président Xi Jinping suite au ralentissement de la contagion comme « un héros au c?ur pur comme celui d'un nouveau-né ». La connerie n'a pas de limite chez ces gens-là et l'OMS ferme sa gueule acceptant sans broncher les mensonges de la République Populaire de Chine !

L'OMS fondée en 1948, c'est un peu le pompier pyromane. Cette organisation basée à Genève est dans les griffes des lobbyistes. Elle dépend de plus en plus de donateurs privés. Il faut savoir que des grands laboratoires pharmaceutiques financent l'OMS, et surtout, un des plus gros donateurs de cette organisation est Bill Gates dont le dessein est de peser sur les orientations stratégiques et les décisions que les membres de l'OMS doivent adopter face aux différentes épidémies mondiales. En effet, ce monsieur, prévoit d'imposer un vaccin à la population mondiale. On aura très bien compris où veut en venir le fondateur de Microsoft : L'OBLIGATION VACCINALE C'EST POUR LE PROFIT ET NON POUR LA SANTÉ PUBLIQUE. Mais ça c'est les complotistes qui le disent, en tout cas il n'y a pas de fumée sans feu.

(À SUIVRE)

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4573_g2.jpg

15.01.2022 - BIENTT DEUX ANS : Il y a deux ans, à cause du Covid 19, j'ai été confiné en Inde durant 2 mois. Dans mon journal de voyage, j'ai tenu une petite chronique intitulée : PANGOLINGATE. Certainement piraté par les autorités du Pays du Covid Levant, car certains de mes amis recevaient mes mails en chinois, j'ai constaté par la suite que je n'étais pas loin des théories « complotistes ». Durant ces prochains jours, je vais rafraîchir la mémoire de ceux qui nous emmerde la vie... c'est-à-dire, les politiciens soumis et les rats d'égouts de l'industrie pharmaceutique. Mes chroniques sont telles que je les ai publiées dans « Uneparjour » il y a 2 ans....

21 AVRIL 2020

LE PANGOLINGATE (5ème épisode)

Les français et les chinois ont donc collaborés à la construction d'un laboratoire P4 à Wuhan pour mieux comprendre les épidémies et les pandémies les plus dangereuses. Les américains qui ne sont pas des enfants de ch?ur et qui ne sont pas sans reproches car ayant eux aussi des laboratoires d'armes biologiques sur leur territoire, avaient des craintes légitimes sur le fait que la Chine se servait de ce labo P4 de Wuhan pour créer des armes biologiques. Tout cela serait peut-être passé sous silence ou en tout cas fait moins de bruit, si cette conne d'Anesse Buzyn n'avait pas ouvert son caquet, car au début de l'épidémie du covid-19 les feux médiatiques se sont concentrés sur la femme de Yves Lévy, un personnage trouble dans cette affaire.

En effet, le 24 janvier 2020, trois premiers cas de Covid-19 sont enregistrés en France. Agnès Buzyn, alors ministre des Solidarités et de la Santé, déclare à propos de la Covid-19 que "le risque d'importation du virus depuis Wuhan est pratiquement nul" et que "le risque de propagation est très faible"; On peut dire que cette hématologue, professeure des universités, praticienne hospitalière, spécialiste d'immunologie des tumeurs et de transplantation à un fin nez et que le gouvernement de la Macronie en Masque peut s'appuyer sur une femmes sérieuses en matière de santé.
Après cette révélation, la prophétesse jupitérienne quitte son poste pour remplacer le Grivois « Quèquette-Branlante » à l'élection de la mairie de Paris. Le 17 mars elle récidive dans sa connerie en révélant au «Monde» avoir alerté l'exécutif de la gravité de la pandémie de COVID-19 dès le 11 janvier 2020 et très bien su et appréhendé les conséquences du virus, et pour cause ! Son mari était directeur de l'Institut menant les recherches dans les laboratoires de haute sécurité biologique de 2014 à 2018, notamment celui de Wuhan.
Celui qui partage la vie d'Agnès Buzyn depuis 1997 est un médecin qui a fait des recherches sur le VIH ou d'autres maladies infectieuses. L'homme flirte souvent avec la politique. En effet, il a été à la tête de l'Inserm (L'Institut national de la santé et de la recherche médicale) avant d'être nommé conseiller d'Etat extraordinaire en 2018. Cette nomination avait fait grandement polémique, certains parlant de conflits d'intérêts : et pour cause, sa femme était ministre de la Santé.

Il est évident qu'en cas de problème viral à Wuhan, le premier consulté est l'ancien directeur-général de l'Inserm Yves Lévy puisqu'il a conduit la feuille de route du laboratoire dans la ville du virus. Donc les révélations de cette « gourde » a prouvé que le gouvernement était donc forcément au courant du danger de ce virus et de la dimension mondiale qu'il pouvait prendre. Et l'on peut dès lors se poser la question si l'inconséquence du gouvernement est dû à son incapacité ou à sa volonté de cacher la vérité, ce qui de toute façon des deux côtés est gravissime. Ce comportement plus ou moins incompréhensible a eu pour conséquence d'apporter de l'eau au moulin aux complotistes qui ont apparemment encore de beaux jours devant eux, car cette affaire du Covid-19 a révélé une réalité qui jusqu'à aujourd'hui paraissait impensable. On peut dire merci à la Buse de Jupiter d'avoir ouvert la boîte de Pandore.

En s'arrêtant un moment pour réfléchir et en faisant le point sur cette situation ubuesque, sans parler du problème du manque de masques en France, on a plusieurs éléments troublants même si l'affaire est loin d'être terminée :

Comme on pouvait s'y attendre, ce virus semble avoir été modifié au niveau des gènes pour fabriquer un coronavirus extraordinairement virulent qui provoque un syndrome respiratoire aigu sévère qui tue principalement les personnes âgées, les malades souffrant de problèmes respiratoires, diabètes, asthme, obésités, etc. d'où le discours de certains politiciens et magouilleurs de la finance : «Allons- nous couler toute l'économie pour sauver 2,5 % de la population qui en règle général coûte chère à la société et n'est pas productifs ».

La menace d'une crise économique mondiale qui se profile en arrière-plan ralentissant la production, mettant un coup majeur à l'économie et à l'endettement massif des Etats. Suivi d'un impact du Covid-19 dans le monde du travail mondial poussant des millions de personnes au chômage, au sous-emploi et à la pauvreté.

Un Président hors sol se pensant entourés de millions d'imbécile comparés à sa propre intelligence.

La recherche d'un vaccin qu'on s'appliquera à rendre obligatoire et qui engendrera des profits gigantesques. Par ici la bonne soupe, n'est-ce pas M. Lévy !

Il manque encore un élément important à ce scénario : le puçage de la population à des fins de traçabilité avec l'apport de la 5G et après ça « Big Brother » peut entrer en action. Attention ça c'est les complotistes qui le pensent ! Ah ! mais aux faites, j'y pense maintenant !

WUHAN, capitale du Hubei, C'EST L'UNE DES PREMIÈRES VILLES PILOTES DU RÉSEAU 5G en Chine. Jusqu'à présent, la technologie 5G a été appliquée dans divers domaines de la ville, notamment l'éducation intelligente, le traitement médical intelligent, les véhicules sans conducteur, le tourisme intelligent, le transport intelligent et les entreprises intelligentes.

( SUIVRE)

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4572_g2.jpg

14.01.2022 - BIENTT DEUX ANS : Il y a deux ans, à cause du Covid 19, j'ai été confiné en Inde durant 2 mois. Dans mon journal de voyage, j'ai tenu une petite chronique intitulée : PANGOLINGATE. Certainement piraté par les autorités du Pays du Covid Levant, car certains de mes amis recevaient mes mails en chinois, j'ai constaté par la suite que je n'étais pas loin des théories « complotistes ». Durant ces prochains jours, je vais rafraîchir la mémoire de ceux qui nous emmerde la vie... c'est-à-dire, les politiciens soumis et les rats d'égouts de l'industrie pharmaceutique. Mes chroniques sont telles que je les ai publiées dans « Uneparjour » il y a 2 ans....

20 AVRIL 2020

LE PANGOLINGATE (4ème épisode)

Est-ce une coïncidence que l'épicentre du Covid-19 et la présence du laboratoire P4 (pour « pathogène de classe4 ») vendu à la Chine par la France se trouvent tous deux dans la ville de Wuhan. La suspicion que les chercheurs chinois, selon les dires d'un agent des services des renseignements israéliens, développeraient des armes chimiques chinoises au sein de certains laboratoires nationaux renforceraient ces soupçons. Il faudrait pourtant poser la question à Bernard Cazeneuve, ancien Premier ministre de François Hollande, pour savoir dans quel but la France à aider la Chine à donner vie au projet de ce labo P4 de Wuhan.

On ne peut pas légitimement se poser la question sur l'émergence de ce virus mortel sans être traiter de complotistes. Des complotistes qui recherche la vérité parmi cette belle brochette de menteurs.
Extrait du discours de M. Bernard Cazeneuve, Premier ministre, à la cérémonie d'accréditation du laboratoire de haute sécurité biologique P4, Wuhan, 23 février 2017.

« La France est fière et heureuse d'avoir contribué à la construction du premier laboratoire de haute sécurité biologique P4 en Chine. Conçu par des experts français, puis mis en chantier à Wuhan en 2011, cet outil de pointe constitue un élément central de la réalisation de l'accord intergouvernemental de 2004 sur la coopération franco-chinoise en matière de prévention et de lutte contre les maladies infectieuses émergentes.
De même le nouveau laboratoire P4-Inerm de Lyon, conçu par les mêmes sociétés françaises, celui où nous nous trouvons est un modèle technologique au plus haut niveau mondial. Parfaitement maitrisées par nos entreprises d'ingénierie et nos équipementiers... cocorico ! Et blabla et blabla ! »

Ce projet devait permettre à la Chine de mieux comprendre et prévenir les épidémies et les pandémies y compris les plus dangereuses comme la grippe aviaire, pour protéger la population chinoise et la santé mondiale. Merci à cette coopération franco-chinoise de nous avoir si bien protéger, les morts de la crise du Covid-19 vous sont reconnaissant et ne manqueront le jour de votre trépas de vous rappeler à leur bon souvenir ! Devant la mort, nous sommes tous égaux.

Parmi les invités à cette inauguration du laboratoire P4 à Wuhan en février 2017, se trouvait le Président-Directeur général de l'INSERM, M. Yves LEVY, mari de l'ancienne Ministre de la Santé de la Macronie, ANESSE BUZYN.

( SUIVRE)

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4571_g2.jpg

13.01.2022 - BIENTT DEUX ANS : Il y a deux ans, à cause du Covid 19, j'ai été confiné en Inde durant 2 mois. Dans mon journal de voyage, j'ai tenu une petite chronique intitulée : PANGOLINGATE. Certainement piraté par les autorités du Pays du Covid Levant, car certains de mes amis recevaient mes mails en chinois, j'ai constaté par la suite que je n'étais pas loin des théories « complotistes ». Durant ces prochains jours, je vais rafraîchir la mémoire de ceux qui nous emmerde la vie... c'est-à-dire, les politiciens soumis et les rats d'égouts de l'industrie pharmaceutique. Mes chroniques sont telles que je les ai publiées dans « Uneparjour » il y a 2 ans....

19 AVRIL 2020

PANGOLINGATE (3ème épisode)

Bien que le grand marché de Wuhan où sont vendus des animaux exotiques vivants se trouve non loin du labo P4, le virus comme nous le disent les autorités chinoises n'est pas sorti de cet endroit populaire.
La "fuite" du Covid-19 ne serait pas volontaire, mais due aux mauvais protocoles de sécurité de cet institut pourtant censé respecter les normes les plus strictes. Dans cette hypothèse, le "patient zéro" serait donc un employé du laboratoire, qui aurait propagé le virus dans la population après avoir été accidentellement contaminé.
Le Parti de Xi Jinping n'a pas perdu de temps, après avoir essayé de dissimuler l'épidémie il a décidé d'envoyer l'expert en chef de la défense contre les armes biochimique en pathogène mortel, la générale de division Chen Wei. La militarisation et l'arrivée de la plus grande experte en armes biologiques de Chine soulève beaucoup de questions, à savoir si le Covid-19 est le résultat d'une mutation naturelle contre la possibilité qu'il s'agisse d'une souche bio-ingénié destinée à des protocoles d'immunothérapie défensive. Officiellement le Parti Communiste Chinois a envoyé les troupes de l'armée populaire de Chine pour « aider » la population de Wuhan, mais en réalité elle a pris le contrôle de la situation.
Un des chercheurs qui travaille dans le labo P4, Zhengli Shi a notamment co-écrit un article controversé en 2015 qui décrit la création d'un nouveau virus en combinant un coronavirus trouvé dans les chauves-souris chinoises avec un autre qui provoque un syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) semblable à celui des humains chez les souris. Cette recherche a suscité un énorme débat à l'époque sur la question de savoir si les variantes de laboratoire d'ingénierie de virus ayant un potentiel pandémique éventuel valaient la peine de prendre des risques. Simon Wain-Hobson, virologue à l'Institut Pasteur de Paris, souligne que les chercheurs ont créé un nouveau virus qui "se développe remarquablement bien" dans les cellules humaines. "Si le virus s'échappait, personne ne pourrait en prédire la trajectoire", dit-il. Pourquoi les chercheurs chinois jouent-ils aux « Docteurs Folamour ».

Des chercheurs indiens ont découvert des souches du VIH1 dans ce Covid. OR CETTE SOUCHE NE PEUT-TRE-LÀ QUE PARCE QU'ELLE A ÉTÉ MANIPULÉ PAR UN LABO.... Le fameux Labo P4 de Wuhan, un laboratoire pas très catholique lié à la France. C'est à vous donner la jaunisse !

( SUIVRE)

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4570_g2.jpg

12.01.2022 - BIENTT DEUX ANS : Il y a deux ans, à cause du Covid 19, j'ai été confiné en Inde durant 2 mois. Dans mon journal de voyage, j'ai tenu une petite chronique intitulée : PANGOLINGATE. Certainement piraté par les autorités du Pays du Covid Levant, car certains de mes amis recevaient mes mails en chinois, j'ai constaté par la suite que je n'étais pas loin des théories « complotistes ». Durant ces prochains jours, je vais rafraîchir la mémoire de ceux qui nous emmerde la vie... c'est-à-dire, les politiciens soumis et les rats d'égouts de l'industrie pharmaceutique. Mes chroniques sont telles que je les ai publiées dans « Uneparjour » il y a 2 ans....

18 AVRIL 2020

LE PANGOLINGATE (2ème épisode)

On ne savait encore pratiquement rien sur ce Covid-19, en tout cas rien d'officiel, que déjà les autorités de la République impopulaire de Chine accusaient déjà le PANGOLIN, ce pauvre petit mammifère, d'être le responsable de cette terrible épidémie
Les pangolins vivent dans des arbres creux ou des terriers, selon l'espèce. Les pangolins sont nocturnes, et leur alimentation se compose principalement de fourmis et de termites, qu'ils capturent en utilisant leurs longues langues. Ils ont tendance à être des animaux solitaires, ne rencontrant leur partenaire qu'après un speak dating que pour s'accoupler et produire une portée d'une à trois descendants, qu'ils élèvent pendant environ deux ans.
Les pangolins sont menacés par la déforestation et le braconnage pour leur viande et leurs écailles qui sont utilisées en médecine traditionnelle chinoise pour une variété de maladies, y compris l'anxiété excessive et les pleurs hystériques chez les enfants, la surdité et les femmes que l'on pense être possédées par les diables et les ogres. (C'est les chinois que le disent)

Une équipe de scientifiques chinois a suspecté le pangolin d'être un hôte intermédiaire entre les chauves-souris et l'humain. En effet, ces chercheurs auraient isolé un virus à partir de ces mammifères, dont la séquence génétique est à 99 % similaire à celle du coronavirus SARS-CoV-2. Une information largement reprise par les médias du monde entier qu'il faut prendre avec des pincettes, car tout ce qui vient de la soupe populaire chinoise il faut s'en méfier. Pour transmettre un coronavirus, les contacts entre les individus doivent être rapprochés. Les pangolins vivent dans la forêt et n'ont pas tendance à s'approcher des humains. Dans ces conditions, pourquoi les suspecter ?
Mais tout simplement pour cacher une réalité qui, si on y prête attention fait froid dans le dos et nous entraîne dans des histoires qui nous donnent le vertige. Et dans ces histoires il est difficile de démêler le vrai du faux, donc des histoires à nous donner des sueurs froides car si ce que l'on découvre est la vérité, alors des jours sombres nous attendent. Comme nous sommes des peuples de moutons, il n'est pas difficile de voir où ces ordures nous entraînent. Mais alors, qui sont ces ordures et que veulent-ils exactement ?

En 2017, à Wuhan, un laboratoire étudiait déjà les coronavirus chez les chauves-souris. Le coronavirus n'était pas sur les marchés de la ville, mais bien dans le labo P4, un laboratoire de recherche bactériologique conçu avec l'aide de la France perfide, pays des abus des droits de l'homme.

( SUIVRE)

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4569_g2.jpg

11.01.2022 - BIENTT DEUX ANS : Il y a deux ans, à cause du Covid 19, j'ai été confiné en Inde durant 2 mois. Dans mon journal de voyage, j'ai tenu une petite chronique intitulée : PANGOLINGATE. Certainement piraté par les autorités du Pays du Covid Levant, car certains de mes amis recevaient mes mails en chinois, j'ai constaté par la suite que je n'étais pas loin des théories « complotistes ». Durant ces prochains jours, je vais rafraîchir la mémoire de ceux qui nous emmerde la vie... c'est-à-dire, les politiciens soumis et les rats d'égouts de l'industrie pharmaceutique. Mes chroniques sont telles que je les ai publiées dans « Uneparjour » il y a 2 ans....

17 AVRIL 2020

PANGOLINGATE (1er épisode)

Fin 2019, une étrange maladie apparaît à Wuhan, capitale de la province du Hubei en République populaire de Chine. La ville de Wuhan, plus de 11 millions d'habitants, est considérée comme le centre politique, économique, financier, commercial, culturel et éducatif de la Chine centrale ; c'est une des raisons, que les rats d'égouts de la finance et du commerce sont attirés par cette région du Hubei, car elles possèdent un potentiel économique énorme.
Au début de l'apparition de cette maladie, les autorités chinoises tentent de la camoufler. Le docteur Li Wenliang, ophtalmologue de 34 ans, alerte des collègues dès l'apparition de cet étrange virus alors que les autorités cherchaient à étouffer ses révélations. Convoqué par la police, le docteur dû signer une lettre de réprimande pour diffusion de rumeurs sur internet, puis le docteur Li dû à nouveau signer une autocritique dans laquelle il promettait de ne plus commettre «d'actes contraires à la loi». Un mois plus tard le docteur Li Wenliang devait succomber, victime de ce virus devenu célèbre sous le nom de Covid-19.

Les premiers cas de coronavirus ont fait leur apparition à Wuhan début décembre. Les habitants n'ont toutefois commencé à porter des masques de protection qu'aux alentours du 20 janvier, soit juste avant la mise en quarantaine de la ville. Les autorités chinoises, dès le début tentent d'enfumer la planète avec leur propagande mensongère en faisant croire au monde que le nouveau coronavirus est soupçonné d'être apparu dans un marché en pleine air de la ville de Wuhan où sont vendus des animaux exotiques vivants. Les « experts » ont en effet découvert que ce virus était proche d'un autre virus présent chez les chauve-souris qui aurait muté et se serait transmis à l'une des espèces vendues sur le marché d'où ce micro-organisme contagieux aurait ensuite contaminé des humains.

Les Chinois ont désigné assez rapidement l'animal intermédiaire, qui n'a pas été identifié avec certitude, qui serait un mammifère d'Asie et d'Afrique au corps couvert d'écailles : le PANGOLIN.

(À SUIVRE)

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4568_g2.jpg

10.01.2022 - Bois de Finges -2-

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4567_g2.jpg

09.01.2022 - Bois de Finges -1-

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4566_g2.jpg

08.01.2022 - Susten

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4565_g2.jpg

07.01.2022 - No comment !

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4564_g2.jpg

06.01.2022 - 6 janvier - Epiphanie - Les mages viennent adorer l'Enfant Jésus - (Dessin de Mougey, Canard Enchaîné, n° 5275, déc. 2021)

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4563_g2.jpg

05.01.2022 - Arrivage de fromage à raclette " Petit Anniviard"

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4562_g2.jpg

04.01.2022 - Faut laisser aller...

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4561_g2.jpg

03.01.2022 - Givre matinal

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4560_g2.jpg

02.01.2022 - Un chouca au aguet

https://objets.netopera.ch/upj_jlclaude/upj_jlclaude4559_g2.jpg

01.01.2022 - Bonne année, bonne santé et beaucoup de choses dans le porte-monnaie

  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2006
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2007
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2008
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2009
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2022



>> Envoyer un commentaire à la rédaction PhotOpera