GE - Une photo par jour

Le Parloir démasqué

  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2006
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2007
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2008
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2009
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2010
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2011
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2012
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2013
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2014
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2015
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2016
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2017
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2018
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2019
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2020
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2022

Janvier 2022

https://objets.netopera.ch/upj_le_parloir_cfn/upj_le_parloir_cfn115_g2.jpg

31.01.2022 -


///"Je te vois fuir dans le noir, ma toute belle, afin d'éviter toute remontrance à cette sublime conception qui te fus de force et depuis si longtemps sacralisée dans tes intérieurs. Le fond de l'affaire étant il me semble de lui épargner le plus petit risque de blasphème, à cette sainte et si sensible Science. Comme si la terreur te saisissait à la pensée que moi l'Émanent je pourrais vouloir déshabiller l'intouchable divinité de son costume sacré et la mettre nue devant tous !"

"Oh mon Dieu ! Lady Godiva !"

"Ah mon Imanente, ne serais-tu pas plutôt la Transcendante ?"

"Ah Émanent, ne m'insulte pas ! Ou je saisis ta laisse et te fouette ici même sur la rue, chien d'Animiste !"
[]

https://objets.netopera.ch/upj_le_parloir_cfn/upj_le_parloir_cfn114_g2.jpg

30.01.2022 -


///"Ah mon amie, n'entends-tu pas tous ces mots trop grands qu'il nous faudrait respecter comme des femmes si belles et si froides ?"

"Que racontes-tu là mon amoureux transi ?"

"Je t'écoutais parler de la Science hier, sous l'avalanche de soleil trop lumineux dans cet hiver de la pensée, ce froid mortel qui nous paralyse ..."

"Ne veux-tu pas cesser avec ces folies de la Parole qui ne sont chez toi qu'une Écriture sans Foi et sans limite ... une fiction ... une fabrique incontrôlée ?"
[]

https://objets.netopera.ch/upj_le_parloir_cfn/upj_le_parloir_cfn113_g2.jpg

29.01.2022 -


///"De Foucault je n'ai lu qu'une page. Mais déjà il m'assassine, révélant en moi l'être inférieur qui s'obstine à comprendre et dominer les choses et les phénomènes. Il m'assassine lâchement, dans le dos, en même temps qu'il se poignarde lui-même. Il tente de recouvrir mon être primitif et sincère d'un voile de contentement de soi et de vérité. Mais il ne me prendra pas à son filet poisseux."
[]

https://objets.netopera.ch/upj_le_parloir_cfn/upj_le_parloir_cfn112_g2.jpg

28.01.2022 -


///je suis tombé sur une photo de mon
premier voyage. Olene Auto-stop ! Quand
j'avais posté cette photo sur lnstagram,
cela faisait quelques jours que j'étais
revenu de la mort. J'avais le sens d'un
philosophe qui comprend les secrets de
l'univers. C'était écrit dans la légende
«aller, aller et aller et venir», puis je suis
parti et je suis parti. Quelque chose,
quelqu'un m'a bouleversé, je suis allé
ailleurs. Parfois j'étais une rivière et
parfois un vent, mais toujours en train de
passer. J'ai vu beaucoup, j'ai entendu
beaucoup, j'en ai fait beaucoup, et si
j'étais resté assis chez moi, je n'aurais
rien su de tout celà.
sijatlife
[]

https://objets.netopera.ch/upj_le_parloir_cfn/upj_le_parloir_cfn111_g2.jpg

26.01.2022 -


///
Maintenant il supplie pour des applaudissements, il se met à genoux.
Ecoute-moi !
Aime-moi !
Touche-moi !
Pourquoi tu ne m'applaudis pas ?

Mais il voit bien qu'on ne veut pas lui parler.
Alors il se tait.
[]

https://objets.netopera.ch/upj_le_parloir_cfn/upj_le_parloir_cfn110_g2.jpg

25.01.2022 -


///Je ne comprends pas ce que tu dis.
Ne me fais pas mal.
Aime-moi !
Ami ! Ami !
Pourquoi ne crois-tu pas en moi ?

Il recule. Il a peur. Il ne comprend pas ce que la chose désire.
[]

https://objets.netopera.ch/upj_le_parloir_cfn/upj_le_parloir_cfn109_g2.jpg

24.01.2022 -


///Bref, l'ombre dit :
"Allez comme une rivière qui frappe une
pierre dans la vallée, continuez, il n'y a
pas d'espoir de miracle venant des morts,
soyez en vie"
[]

https://objets.netopera.ch/upj_le_parloir_cfn/upj_le_parloir_cfn108_g2.jpg

23.01.2022 -


///Ce rêve me revient. Il revient sans cesse.
Il doit bien être occupé à me parler de quelque chose.
Je me demande de quoi il me parle.
Sans comprendre, même dans l'incertitude (ou plutôt surtout dans cette secrète vraisemblance mensongère) je l'aime ce rêve, il m'est nécessaire.
Il parle de corps en groupes, il parle de terres inexplorées, il parle de l'étrange du monde, il parle de la noyade dans la vie, il parle bien sûr du dangereux du pouvoir. Il parle bien sûr de la solitude et de la puissance ou de l'impuissance du désir.

Ou peut-être ne parle-t-il de rien du tout. Peut-être se donne-t-il juste un peu de plaisir à lui-même.
[]

https://objets.netopera.ch/upj_le_parloir_cfn/upj_le_parloir_cfn107_g2.jpg

21.01.2022 -


///Ils ramaient sur la barque fatiguée .
Ils voyaient à leur droite un grand trou où l'eau s'engouffrait. Un silence voluptueux en sortait.
Les bords étaient arrondis et lisses, ils semblaient chauds.
Mais leur barque s'éloignait lentement. Leurs yeux tristes étaient tournés vers l'image qui s'en allait. Il n'y avait pas d'eau dans la barque, la mer se faisait entendre en frappant contre la coque. La tempête était curieusement silencieuse et raisonnable.
Les eaux vertes écumeuses se gonflaient lentement avec effort. Leur brève transparence s'illuminait d'éclairs violets. Les nuages noirs étaient poisseux comme des figues restées sur l'arbre. La barque était continuellement enveloppée par les vagues. Elle était sèche. L'eau était retenue par quelque chose de transparent au dessus des têtes des rameurs.
[]

https://objets.netopera.ch/upj_le_parloir_cfn/upj_le_parloir_cfn106_g2.jpg

20.01.2022 -


///Du haut de la chaire dans les églises des villages où nous n'étions que de passage, j'ai toujours entendu les mêmes sermons sur l'obéissance. Du haut de la chaire, les voix doucereuses avec leurs mots effrayants nous tombaient dessus. Ils nous ressassaient que le seigneur est puissant et que la chair est faible. Pourtant j'avais un faible pour l'âme et la chair de Carla et je voulais bien qu'elle soit mon seigneur. Si ma chair à moi était faible, c'était surtout quand il aurait fallu cesser d'écouter leurs salades et refuser leur cinéma.
J'aurais dû plus souvent écouter Carla.
[]

https://objets.netopera.ch/upj_le_parloir_cfn/upj_le_parloir_cfn105_g2.jpg

19.01.2022 -


///Ce n'est qu'une histoire : « Il y a longtemps, quand nos parents vivaient dans une grotte, tout le monde était heureux et satisfait, et chaque fois qu'ils avaient faim, ils tendaient la main et cueillaient un fruit dans un arbre. « Il a fallu jusqu'à ce que les gens s'ennuient et décident de jouer à un jeu de : allons loin, où nous ne sommes jamais allés ! et ils disaient : allons-y, voir si on peut y arriver? En marchant on arrive, et après être arrivés, ils ont mis la main sur un autre endroit et sont arrivés à nouveau !
alors il ne suffit plus de tendre la main
mais ils avaient eu faim d'autre chose. »
[]

https://objets.netopera.ch/upj_le_parloir_cfn/upj_le_parloir_cfn104_g2.jpg

18.01.2022 -


///Hier tu n'étais pas là. Mais je n'étais pas seul, Raoul avait choisi de venir voir ma prestation en position rapprochée. J'avais plutôt la honte devant lui. Je ne connaissais rien à ce boulot. Alors ils ont placé leur monde comme des directeurs de cinéma. Avec des porte-voix. Pourtant les espoirs me tenaillaient comme des pinces rougies au feu. Bon Dieu, si seulement j'avais pu l'avoir ce boulot ! Mais bon ... tu n'étais pas là.
[]

https://objets.netopera.ch/upj_le_parloir_cfn/upj_le_parloir_cfn103_g2.jpg

17.01.2022 -


///Kiarostami a déclaré dans une
de ses interviews : « J'aime les enfants.
Les enfants construisent et cassent.
Contrairement aux adultes qui veulent
juste construire ! »
[]

https://objets.netopera.ch/upj_le_parloir_cfn/upj_le_parloir_cfn102_g2.jpg

15.01.2022 -


///Ils ont vite compris que j'avais déjà quelque chose en vue, alors ils m'ont expliqué la procédure. Je me dis que de toute façon il est trop tard. J'ai déjà trop bien participé.
Il suffit peut-être de ne pas compliquer les choses. Et d'essayer de rigoler avec eux.
Et si possible d'être un peu obscène, ça leur plaira sûrement.
[]

https://objets.netopera.ch/upj_le_parloir_cfn/upj_le_parloir_cfn101_g2.jpg

14.01.2022 -


///Les salauds de l'agence m'avaient bien ferré, je ne voyais nulle part d'échappatoire. J'avais l'hameçon bien croché en travers de la gorge et du portefeuille. Pourtant j'avais tendance à rêver qu'ils se débrouilleraient pour que ça soit sans trop de risques pour moi !
"Et à mon associé qu'est-ce qui va lui arriver ?"
Ils ont ri - "ça c'est notre business !"
J'ai tout de même eu un éclair et subséquemment une vision de la probable tournure de mon avenir. Il vaut mieux ne pas chercher à tout maîtriser ...
[]

https://objets.netopera.ch/upj_le_parloir_cfn/upj_le_parloir_cfn100_g2.jpg

13.01.2022 -


///je le sais que je suis un looser
j'accorde une dernière pensée aux risques
aux risques pour moi surtout
me voici embringué avec cette horde de bandits
mais une surprise m'attend, une tête salement connue
j'aurais jamais imaginé tomber ici sur Haissly
ce petit con de l'école il y a bien des années
il ne me plaisait pas et je ne le lui cachais pas
mais lui il est devenu avocat
il est d'une famille riche
il dispose de bien plus de moyens que moi
aujourd'hui c'est mon tour de devenir "le petit con"
je n'ai pas de quoi me défendre
alors bien sûr il y a pas de raisons
qu'il ne profite pas de son avantage
pour s'offrir de petits plaisirs
de toute façon je suis un looser
[]

https://objets.netopera.ch/upj_le_parloir_cfn/upj_le_parloir_cfn99_g2.jpg

12.01.2022 -


/// Je me suis laissé forcer à un rendez vous en Allemagne.
Il va falloir prendre un train. Je me suis conformé sagement aux instructions.
Et je finis par arriver là où on me l'a fixé.
Le lieu se nomme Lörrach, selon certains écritaux ou enseignes de débits de boissons.
Une ville frontière avec des alignements hasardeux de choses qu'on ne touve nulle part ailleurs. Des bibloteries bon marché. Des attrapes-nigauds. Des saucisses et de la bière comme dans les stades de foot. Je suis en avance et je traîne dans ce no man's land.
Le temps passe. Quand le jour tombe je me fais à l'idée que le truc est raté. Je prends le train en retour.
[]

https://objets.netopera.ch/upj_le_parloir_cfn/upj_le_parloir_cfn98_g2.jpg

11.01.2022 -

https://objets.netopera.ch/upj_le_parloir_cfn/upj_le_parloir_cfn97_g2.jpg

10.01.2022 -


///Vous souvenez-vous que Salmaz a enseigné la différence entre le portrait selfie et le selfie ?
Le résumé de son cours de quatre heures et demie était que le selfie est vide et sans valeur et que le portrait selfie devrait montrer votre direction intérieure, sinon ce sera juste un selfie amélioré.
Accepté !
Est-ce que mon sentiment intérieur est clair ici ? ou suis-je semblable aux mamans erronées dans ces dessins animés qui insistent pour que leur enfant épouse un prince ?
Je ne sais pas.
Jusqu'à ce que tu saches, je ne suis plus la même.
-Sini bla
[]

https://objets.netopera.ch/upj_le_parloir_cfn/upj_le_parloir_cfn96_g2.jpg

08.01.2022 -


///J'observais les autres plus bas sur le fleuve. Ils étaient retournés vers le passé et regardaient vers nous. Si j'avais crié ils n'auraient pas entendu. Là-bas l'eau était plus claire. L'eau était plus rapide, son courant plus tumultueux. On voyait les corps des autres à travers l'eau. Ils étaient libres jusqu'aux genoux. Les rives étaient plates et de galets. Entre nous le fleuve était raide. J'avais peur. Je ne savais qui avait raison. Je n'osais les rejoindre, j'avais besoin de leur conseil.
[]

https://objets.netopera.ch/upj_le_parloir_cfn/upj_le_parloir_cfn95_g2.jpg

07.01.2022 -


///Une femme à longs cheveux tenta de s'extraire de l'eau. Ses cheveux étaient clairs et poisseux. Elle se débattit pour respirer, pour échapper à l'engloutissement. Ses yeux ne montraient aucune peur. Elle était entraînée par un lent mouvement, disparaissant et ressurgissant sans espoir. Mes bras soutenaient son corps sans peine. La tiédeur de l'eau nous confondait. Nos corps se sentirent calmés.

Derrière moi, au seuil du lac, reposait un pont aux couleurs simples.
[]

https://objets.netopera.ch/upj_le_parloir_cfn/upj_le_parloir_cfn94_g2.jpg

06.01.2022 -


///Ce rêve me revient. Il revient sans cesse.
Il doit bien être occupé à me parler de quelque chose.
Je me demande de quoi il me parle.
Sans comprendre, même dans l'incertitude (ou plutôt surtout dans cette secrète vraisemblance mensongère) je sens bien que je l'aime ce rêve, il m'est nécessaire. Il me fait peur aussi.
Il parle de corps en groupes, il parle de terres inexplorées, il parle de l'étrange du monde, il parle de la noyade dans la vie, il parle bien sûr du dangereux du pouvoir. Il parle bien sûr de la solitude et de la puissance ou de l'impuissance du désir.

Ou peut-être ne me parle-t-il de rien du tout. Peut-être bien ne sait-il rien de moi.

Peut-être se donne-t-il juste un peu de plaisir à lui-même.
[]

https://objets.netopera.ch/upj_le_parloir_cfn/upj_le_parloir_cfn93_g2.jpg

05.01.2022 -


///Nous avancions toujours dans ce liquide lourd. Nos esprits étaient vides mais sans tristesse.
Nous atteignîmes un replat des eaux, une sorte de lac artificiel dominé par des bâtiments sévères et sombres comme des prisons, ou comme des casernes.
Je tentai de prendre pied dans ce bassin. L'eau était trop profonde et menaçait de me submerger.
Je me retournai et j'annonçai qu'il était impossible d'avancer.
Un autre s'avança, qui émergea jusqu'à mi buste. Nous pénétrâmes tous dans ce lac.
Une sorte de barrage s'élevait en amont du lac. Nous avancions dans le balancement lourd de nos épaules. Nous étions légers de la lourdeur de l'eau.
[]

https://objets.netopera.ch/upj_le_parloir_cfn/upj_le_parloir_cfn92_g2.jpg

03.01.2022 -


///le meilleur ami du monde
et à 4h du matin sur la carte du monde
et le trépied à trois pattes et le pluvieux Mahmoud Abad
et les saucisses sur la plage et le klaxon sur le chemin de Darabad
tout ça pour la nation
et on cherche un endroit pour se garer
et randonner avec un camion et des chocolats lourds qui ont été perdus de Melody à Ispahan
[]

https://objets.netopera.ch/upj_le_parloir_cfn/upj_le_parloir_cfn91_g2.jpg

01.01.2022 -


///Alors la demoiselle se met à parler sans vraiment me regarder.
"Je voudrais me réveiller, vivre, rire. Mais ce désir de joie reste enfermé dans cette chambre, trop boursoufflé pour s'échapper par les petites fenêtres. Et dans la rue je vois chaque sourire glissant de côté, chaque geste sans but, chaque visage se détournant du ciel aveuglant, chaque rire éclaté heurtant les murs... Et je me referme moi aussi.
Jamais le soleil ne vient m'éblouir pour chauffer mon corps si jeune déjà fatigué.
[]

  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2006
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2007
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2008
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2009
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2010
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2011
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2012
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2013
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2014
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2015
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2016
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2017
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2018
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2019
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2020
  • 01
  • 02
  • 03
  • 04
  • 05
  • 06
  • 07
  • 08
  • 09
  • 10
  • 11
  • 12
  • 2022



>> Envoyer un commentaire à la rédaction PhotOpera